bonne_mamanChapitre 1: Adieu Paris – Les plaisirs de la mer

M. et madame Gerbier, retenus pendant une grande partie de l'année par les nombreuses occupations d'une importante maison de commerce, ont conduit leurs trois enfants, Valentine, Marcel et Jules à Cabourg, chez leur bonne maman, où ils doivent passer toute la belle saison.

Madame Delcourt, la mère de madame Gerbier, possède dans cette localité une très jolie propriété, située avenue de la Mare. Depuis huit jours déjà, nos petits Parisiens ont donc quitté la capitale pour cette plage normande, où plus d'une surprise les attendait. Le voyage fut d'abord pour eux rempli d'étonnements: cette belle campagne, ces pâturages verdoyants, ces pommiers en fleur, car nous sommes au mois de juin, tout cela défila comme les tableaux d'une férie. Aussitôt arrivés, ont leur fit visiter le casino, l'église, l'établissement des bains; puis M. et madame Gerbier, voulant utiliser leur court séjour, les conduisirent jusqu'à Dives, en suivant la magnifique plage qui, pendant plusieurs kilomètres, présente une surface unie, garnie du sable le plus fin.

Extrait de: Bonne Maman Gâteau, Louise Hameau, éd. Librairie Lefèvre, Emile Guérin (Paris), vers 1900