Le dimanche 17 juillet 1921 paraît le premier numéro de Lisette, nouvel hebdomadaire destiné aux petites filles, vendu au prix de 10 centimes. Suivant l'exemple lancé par Monsieur Henri Gautier en 1905, une poupée-prime est proposée aux nouvelles abonnées.

Des patrons seront publiés pour habiller cette poupée, tandis qu'une Marraine remplace déjà auprès des Lisette la chère Tante des Suzette ...

* * *

Une merveilleuse poupée

Lisette_poup_e_primeVoici une merveilleuse POUPÉE. Elle mesure 33 centimètres de haut, elle a de jolis yeux, de fraîches couleurs, une bouche comme un bouton de rose et de beaux cheveux. Elle est entièrement articulée: épaules, coudes, mains, hanches, genoux. Je suis sûre - parce que Marraine s'en est informée avec soin - que dans un magasin ou dans un bazar elle coûterait 8 francs (sans compter le port). Or, sa qualité la plus merveilleuse, c'est qu'on peut l'avoir pour rien. Et il y a même deux moyens pour l'avoir pour rien:

  1. Si l'on s'abonne pour un an (52 numéros) à Lisette, avant le 15 août, on reçoit cette belle poupée gratis et franco. Or, cet abonnement ne coûte que 10 francs, alors que les autres journaux de petites filles sont beaucoup plus chers. Expliquez cela à maman, à papa, à grand'maman, à grand'papa, ou à tonton gâteau, ou à la tante chérie, ou à parrain, ou à marraine. Vous trouverez bien auprès de vous quelqu'un qui saura comprendre à quel point cette affaire est avantageuse: un journal pendant un an et une belle poupée pour 10 francs !
  2. Si l'on participe au GRAND CONCOURS, très facile, on peut encore espérer la gagner ... mais, c'est beaucoup moins sûr et plus long !

Enfin, même si l'on ne s'abonne pas, et si l'on n'a pas la rare fortune de la gagner au Concours, on peut encore se procurer cette belle poupée à moitié de sa valeur (3 fr. 75 franco), en utilisant les bons qui sont insérés à la page 15 de Lisette.

Cette poupée est indispensable pour se servir de nos patrons qui serviront à l'habiller et qui sont tous coupés à sa taille.

BIEN INDIQUER SI ON LA CHOISIT BRUNE OU BLONDE.

* * *

Le GRAND CONCOURS dont il est question concerne cette poupée qui n'a pas encore de nom. Il s'agit donc de proposer un nom en participant au concours du Baptême de la Poupée.

Annonce parue dans le N° 1 de Lisette, du 17 juillet 1921, page 15
(le petit bon qui figurait dans le coin droit de l'annonce a été utilisé ...)