Soy_EmmanuelCatégorie:          Auteur
Dates bio:          1887-1968
Activité:             1908-1954~   

Julie Marie Pénard est née le 24 septembre 1887, fille de Jean-Claude Pénard (1854-?) et de son épouse Marie (1855-?, née Balufin). Julie a vu le jour à la Grange-Brunet par Montluel (Ain), où ses parents étaient cultivateurs. Elle est précédée d'une soeur, Marie Augustine (1884) et suivie d'un frère, Joanny (1890). Elle s'est éteinte le 1er juillet 1968, à l'âge de 81 ans, à Caluire-et-Cuire (Rhône).

Agée de 21 ans, Julie remporte en 1908 le premier prix d'un concours lancé par Henri Gautier, et publie ainsi sous le nom de Juliette Pénard une chansonnette en six couplets, mise en musique par Jacques de Sauville:

  • Mon ami César
    [I.] Lorsque les livres de ma classe
    Me parlent héros et vaillants,
    A mes yeux, aucun ne surpasse
    Mon beau César aux yeux brillants
    [...]

mon_ami_c_sar__mus_

La même année Henri Gautier publie son recueil de poésies Des palmes sur les tombes, ouvrage que Julie signe cette fois du pseudonyme d'Emmanuel Soy. Lancée par Henri Gautier, Emmanuel Soy propose plusieurs romans dans Les Veillées des Chaumières, qui seront repris dans la Bibliothèque de ma Fille et dans la Collection Familia.

Comme la plupart des auteurs des Veillées, Emmanuel Soy bénéficie à chaque nouveau roman d'un lancement enthousiaste  de la part de son éditeur, auquel font écho les "critiques les plus autorisées qui lui consacrent des articles élogieux", dont voici des extraits:

  • Coeurs en sommeil (1913): Un des premiers romans de l'auteur. Il est tout pénétré par la grâce songeuse d'Yvane, figure infiniment complexe et attachante, peinte par E. Soy, avec son talent délicatement évocateur [E. de Prémartin]

  • Spectatrice de la vie (1916): Peinture extrêmement vivante d'une jeune fille désabusée qui, à vingt-deux ans, ne veut être qu'une indifférente "spectatrice de la vie" et que la vie transforme en la meurtrissant [Les Livres nouveaux]

  • Le passé qui dort (1915): L'intérêt soutenu de ce récit en assurera le succès [Polybiblion]
  • Le jardin fermé (1917): Histoire simple et vraie. On s'intéresse au roman de "la petite Sarrazine aux yeux clairs" et on ne peut que tirer profit de la lecture de ce livre [Le Livre français]

  • Autour d'un nom (1918): Un roman fécond en épisodes émouvants et dramatiques [La Croix]

  • Les voisins d'Herbay (1919): Une aventure pleine de traverses se déroulant dans une période dramatique. Elle a donné à Emmanuel Soy l'occasion d'écrire un de ses plus attachants romans [E. de Prémartin]

  • Le miroir de Diane (1920): Rien n'est plus captivant que ce récit où l'action psychologique se mêle à l'attrait de l'inconnu dévoilé peu à peu [Les Lectures]

  • Premières amours (1920): Roman pénétré de ce charme un peu mélancolique qui est la marque si personnelle de l'auteur [E. de Prémartin]

  • Mon cygne (1921): Un roman qui sort de la banalité sans tomber dans le bizarre. Il est vraiment attrayant, pique la curiosité et, en même temps, il a de justes notations psychologiques. Il plaira à tous [Revue des Lectures]

  • La Cyrénéenne, couronné par la Société d'Encouragement au Bien (1922): Drame poignant d'un malheureux que la guerre a frappé d'une infirmité terrible, mais à qui la Providence a ménagé, en une épouse chrétienne, la meilleure des Cyrénéennes [Ami du clergé]

  • Vocations de jeunes filles (1923): Une oeuvre de qualité qui charmera tout particulièrement le public féminin [Revue des Lectures]

  • L'héritage de la vieille dame (1925): Voilà un roman tout à fait charmant, comme tous les volumes de cette auteur. Mais celui-ci intéressera non seulement les jeunes filles, mais encore tout lecteur, car son étude un peu balzacienne de la province est fort curieuse [Le Livre français]

  • La confidente: (1926): Un roman discret où l'émotion réelle mais contenue se communique du dedans .. Il possède un charme et acquiert une force que ne connaissent pas les livres visant à l'effet [Revue des Lectures]
  • Mariage d'exception (1927): D'une émouvante sobriété de lignes, ce roman s'impose par la profondeur de la pensée, l'intérêt de l'intrigue, la peinture des tableaux [Bulletin Franco-Américain]
  • La jeune fille un peu princesse (1928): Un beau, un bon roman et qui plaira certainement aux jeunes filles et aux jeunes femmes modernes [Revue des Lectures]

  • Coeurs à prendre (1930): Combien en avons-nous connu, de ces jeunes filles sans fortune, confinées en quelque retraite ... Leurs espérances et leurs déceptions sont rendues vivantes par la plume magique d'Emmanuelle Soy. Son roman saura plaire à tous [Les Livres]

  • La maison ténébreuse (1930): Le roman de la peur .. Les personnages qui y évoluent sont dessinés avec une poignante vérité [Mademoiselle]

  • Jeunesse captive (1932): Voici un Emmanuel Soy de la meilleure cuvée. Toutes les qualités qui ont fait le succès de cet auteur se sont, ici, donné rendez-vous: grâce, charme, émotion, et cette brillante technique qui, de l'oeuvre intellectuelle, fait en même temps une oeuvre d'art. La jeunesse d'Hélène Martel a été prisonnière d'un triste orphelinat où l'a jetée la mort de tous les siens. Son mariage inespéré avec le fils de la riche Mme Arboux, bienfaitrice de l'orphelinat, ne lui apporte pas la libération: la maison Arboux où, mal défendue par un mari débile, elle souffre en silence mille vexations, n'est pour elle qu'une nouvelle cage. Le vrai bonheur qu'elle mérite viendra enfin la délivrer de sa captivité. Rarement, une figure de roman fut mieux dessinée que celle d'Hélène, rarement, les scènes de la vie provinciale furent fixées en traits plus incisifs et plus vrais [Gautier-Languerau]

En 1911, dans le cadre des Jeux floraux de Toulouse, Juliette Pénard gagne un prix de 200 francs pour Vitraux d'église (Saint-Germaine de Pibrac), un recueil de sonnets. Dès 1919, elle collabore également avec la Maison de la Bonne Presse. Deux ans plus tard, sa Cyrénéenne est couronnée par la Société d'Encouragement au Bien, ce qui lui ouvre probablement les portes de nouvelles maisons d'édition: le Petit Echo de la Mode et Hirt.

Comme beaucoup de famille, celle d'Emmanuel Soy n'échappe pas aux malheurs de la guerre. Son frère cadet, Joanny, est tué au combat.

En 1920, Julie Pénard épouse Eugène Joseph Godfrin, dont elle a eu au moins un fils. Le couple s'établit semble-t-il à Claret dans l'Hérault. Il y réside en tous cas dans les années trente.

voisins_d_herbay
Les voisins d'Herbay (1919)

Elle est la filleule d'une Mme Robart, à laquelle elle dédie Les voisins d'Herbay: "A ma chère marraine, Mme Robart; très affectueusement".  Le Miroir de Diane est dédié, quant à lui, à Mademoiselle Juliette Douillet, hommage très affectueux.

Membre de la Société des Gens de Lettres (SGDL) depuis 1921 et du Syndicat des Gens de Lettres.

Sources:
- Mme Godfrin
-
AD 01
- collection personnelle
- autres sur demande

Toute reproduction, même partielle, strictement interdite - Copyright © NouvelleSuzette 2006-2013

Bibliographie (liste non-exhaustive)

BmF: Bibliothèque de ma Fille
Les années en italique sont estimées.

Presse & revues

  • 1912-1953: Les Veillées des Chaumières, éd. Henri Gautier / Gautier et Languereau
  • 1936-1953: Le Petit Echo de la Mode, éd. Petit Echo de la Mode

Collection

  • 1919: Romans populaires, éd. Maison de la Bonne Presse
  • 1922-1929: Foyer-Revue, éd. Hirt
  • 1927-1939: Collection Stella, éd. Petit Echo de la Mode
  • 1939: Les Bleuets, éd. Jules Tallandier 
  • 1941: Arc-en-Ciel, éd. Maison de la Bonne Presse
  • 1946: La Frégate, éd. Maison de la Bonne Presse

Bibliographie générale

  • 1908: Mon ami César, concours
  • 1908: Des palmes sur les tombes, recueil de poésies (album 1919)
     
  • 1913: Coeur en sommeil, dans Les Veillées
  • 1916: Spectatrice de la vie, dans Les Veillées (BmF 1919)
  • 1915: Le passé qui dort, dans Les Veillée (BmF 1917)
  • 1917: Le jardin fermé, dans Les Veillées (BmF 1917)
  • 1918: Autour d'un nom, ill. R. Lelong, dans Les Veillées (BmF 1918)
  • 1919: Les voisins d'Herbay, dans Les Veillées (BmF 1920)
  • 1919: Une simple aventure, coll. Romans Populaires N° 71   
     
  • 1920: Le miroir de Diane, dans Les Veillées (BmF 1921)
  • 1920: Premières amours, dans Les Veillées (BmF 1920)
  • 1921: Mon cygne, dans Les Veillées (BmF 1921)
  • 1922: La dame aux yeux baissés, dans Les Veillées (BmF 1922, Familia 1932
  • 1922: La Cyrénéenne, coll. Foyer-Revue N° 1
  • 1923: La Cyrénéenne (BmF 1923), couronné par la Société d'Encouragement au Bien
  • 1923: Vocations de jeunes filles, dans Les Veillées (BmF 1930)
  • 1924: Une histoire secrète, coll. Foyer-Revue N° 3
  • 1924: L'héritage de la vieille dame (BmF 1925)
  • 1925: La fiancée en robe noire, coll. Foyer-Revue N° 4
  • 1927: L'amour en deuil, coll. Stella N° 181
  • 1927: Mariage d'exception, dans Les Veillées (BmF 1927)
  • 1926: La confidente, ill. Thiriet, dans Les Veillées (BmF 1927)
  • 1928: La jeune fille un peu princesse, dans Les Veillées (BmF 1929)
  • 1929: Le testament d'Arpagon, coll. Foyer-Revue N° 8
       
  • 1930: Souviens-toi; Histoire secrète d'une famille, éd. Familiales de France
  • 1930: Coeurs à prendre, ill. F. Auer, dans Les Veillées (BmF 1930)
  • 1930: La maison de la peur, dans Les Veillées (BmF 1931)
  • 1930: Roman défendu, coll. Stella N° 245
  • 1930: Coeurs à prendre, dans Les Veillées (53e), BmF
  • 1931: La maison ténébreuse (BmF 1931)
  • 1932: Jeunesse captive, dans Les Veillées (BmF 1932)
  • 1932: Patrie perdue, dans Les Veillées (BmF 1933)
  • 1934: L'homme retranché du monde, dans Les Veillées (BmF 1935)
  • 1936: Le drame de la maison Ferrier, dans Les Veillées
  • 1939: Amie inconnue, coll. Stella N° 478
  • 1939: Le drame de la maison Ferrier, coll. Stella N° 493
  • 1939: Ce qui doit arriver, coll. Les Bleuets
       
  • 1941: Elisabé ou la revanche inattendue, coll. Arc-en-ciel N° 46
  • 1946: Le fils du roi passa, coll. La Frégate
  • 1949: Il y a danger, éd. Plon (Paris)
       
  • 1953: Quand on n'a pas ce que l'on aime, dans Le Petit Echo de la Mode
  • 1954: Il y a promesse de mariage (BmF 1954)

CET ARTICLE SERA COMPLÉTÉ ou CORRIGÉ AU FUR ET À MESURE DES RECHERCHES DE NOUVELLESUZETTE
Toute reproduction, même partielle, strictement interdite - Copyright © NouvelleSuzette 2006-2013

Création: 16 mars 2008 -   MàJ: 07/05/2008 - 18/11/2010 - 10/12/2010
Eugène Godfrin. Emmanuel Soy, Emmanuelle Soy, E. Soy, Soy Emmanuel, Soy Emmanuelle, Soy E., Mlle Godirin, Mlle Godfrin, Godrain, J. Penard, Julie Penard, Penard Julie, Juliette Penard, Penard Juliette, Pénard J., Penard J. Ecrivain, écrivaine, romancier, romancière, auteur, auteure. Biographie, bibliographie. Author, writer. Biography, bibliography.