Dates bio:     1864-1945
Activité:       1895-1944

Jeanne de Coulomb est le pseudonyme de Cécile Coulon de Lagrandval. Elle est née le 3 février 1864 à Bordeaux, fille aînée de Charles Coulon de Lagrandval (1828-?) et de son épouse Cécilia (1837-?, née Trouessard). Elle s'est éteinte le 23 février 1945 à l'âge de 81 ans, des suites d'une mauvaise chute survenue en décembre 1944.

Originaire de Plazac en Dordogne, M. Coulon de Lagrandval était professeur de mathématiques spéciales au Lycée de Bordeaux, ville dans laquelle il s'était établi avec son épouse et leurs filles.

La soeur de Cécile, Madeleine Louise Coulon de Lagrandval (1872-1952) se fait également connaître comme écrivain, sous le pseudonyme de Jeanne de Chateaulin. Ensemble, elles effectuent de nombreux voyages en France pour repérer les lieux de leurs romans. Leur cousine, Geneviève de Lamenuze, emprunte la même voie, sous son propre nom et sous les pseudonymes de Jean de Belcayre et d'Andrée Vertiol.

La soeur de Mme mère Cécilia Coulon de Lagrandval est Cécile Trouessard également connue comme écrivain.

A la fin de ses études, Cécile obtient son bachalauréat, devenant ainsi l'une des premières femmes bachelières. Cécile commence à écrire à l'âge de 25 ans, tout d'abord pour les enfants. Après quelques publications chez les éditeurs May ou Lefort, entre autres, elle est repérée et encouragée par Henri Gautier, qui voit en elle "l'étoffe d'une romancière". Elle se lance dès lors dans le roman, et produira environ deux romans par année, jusqu'à sa mort.

En 1903, elle devient sociétaire de la Société des Gens de Lettres (SGDL).

Dès 1905, Jeanne de Coulomb fait deux apparitions dans les premières années de La Semaine Suzette; son seul roman n'est cependant pas repris dans la Bibliothèque de Suzette. En revanche de nombreux romans publiés dans Les Veillées des Chaumières ou dans L'Ouvrier sont édités dans la Bibliothèque de ma Fille et dans la Collection Familia.

Pendant trente ans, Jeanne de Coulomb s'occupe parallèlement d'un patronage de jeunes filles. Durand la Grande Guerre, elle se propose comme infirmière, passe les examens de la Croix-Rouge et se dévoue entièrement pendant deux ans, tant et si bien, qu'à 50 ans passés, elle en tombe malade. Son dévouement exemplaire lui vaut la décoration de "la Grande Guerre", qu'elle ne portera cependant jamais, par modestie.

A une période indiquée comme "entre les deux guerres", Jeanne de Coulomb doit effectuer un séjour de convalescence sur la côte basque, où elle se rend accompagnée de sa soeur. Sur les conseils de M. le curé de Guéthary, elle prend pension chez une famille  du même village. De cet épisode basque, elle tirera une nouvelle, Le long chemin, qui sera publié en 1948.

En 1928, son roman L'Ombre des heures est couronné par l'Académie française.

Le Signe de l'olivier est son dernier ouvrage, écrit sous les bombardements, pour les lectrices des Veillées.

Elle utilise également les pseudonymes de Michel Dorlys, Pierre Marfont et Jacques Murol (1).  Les nouvelles et romans de Michel Dorlys ont été publiés notamment par les éditions du Petit Echo de la Mode (Lisette, Pierrot, collection Printemps), de la Bonne Presse (Echo du Noël, Bayard). Ceux de Pierre Marfont par Henri Gautier (Semaine de Suzette, L'Ouvrier, Les Veillées), et ceux de Jacques Murol dans Guignol principalement.

Voir également les articles sur les auteurs Jean de Belcayre et Vertiol Andrée.

Sources:
Collection personnelle - autres sur demande
(1) Ouvrières des Lettres, Ellen Constans, éd. Publim (2007)

Toute reproduction, même partielle, strictement interdite - Copyright © NouvelleSuzette 2006-2013

 

Bibliographie (liste non-exhaustive)

BmF: Bibliothèque de ma fille
Entre parenthèse, l'année de parution de la revue, ex. (44e).
En italique les années à confirmer.

Presse

  • 1897-1944: Les Veilles des Chaumières, éd. Henri Gautier (Paris)
  • 1899-1920: L'Ouvrier, éd. Henri Gautier (Paris)
  • 1905-1906: La Semaine de Suzette, éd. Henri Gautier (Paris) 
  • 1922 (dès): Petit Echo de la Mode, éd. du Petit Echo de la Mode (Paris)
  • 1939 (dès): Les Bonnes Soirées, éd. Dupuis (Paris)
  • 1946 (dès): Lisez-moi bleu, éd. Tallandier (Paris)

Titres

  • 1895: Le prince Serge, éd. May-Motteroz (Paris)
  • 1897: Les galons de Robert, éd. L-H. May (Paris)
  • 1897: Le journal de Paulette, éd. Lefort (Paris, Lille)
  • 1898: Ferme comme roc, dans Les Veillées (21e), BmF 1900
  • 1899: La Croix lumineuse, dans L'Ouvrier (39e), BmF 1901
  • 1899: Le mari de Nadalette, dans Les Veillées (24e), BmF 1900
       
  • 1900: La villa des sphinx, éd. Lefort (Paris, Lille)
  • 1900: Volonté de roi, dans L'Ouvrier (40e), BmF 1901
  • 1901: Sceptre d'or, dans Les Veillées (24e), BmF 1902
  • 1901: L'invisible main, dans L'Ouvrier (41e), BmF 1903, Familia 1928
  • 1901: Chroniques, dans L'Ouvrier (41e)
  • 1901: Le chemin de Damas, dans revue
  • 1902: Rançon d'âme, dans L'Ouvrier (42e), BmF 1903
  • 1902: Le fantôme des Tournoailles, dans Les Veillées (26e), BmF 1903
  • 1902: Pax vobiscum, dans revue
  • 1903: L'épreuve du feu, dans L'Ouvrier (43e)
  • 1903: Le presbytère hanté, dans revue
  • 1903: Un arrêté municipal, dans revue
  • 1904: L'ombre du passé, dans L'Ouvrier (44e), BmF 1906
  • 1904: Terrible énigme, dans revue, BmF 1905, Familia 1922 1ère série)
  • 1904: Le livre aux fermoirs d'or, dans revue
  • 1904: Le secret de Guillaumette, dans revue
  • 1905: Muguette, dans Les Veillées (28e), BmF 1906
  • 1905: Dans l'engrenage, dans L'Ouvrier (44e), BmF 1906
  • 1905: La maison du corsaire, dans La Semaine (1e), ill. Lhuer
  • 1906: Les gâteaux de sable, dans La Semaine (2e)
  • 1906: Fumées de gloire, dans L'Ouvrier (46e), BmF 1907
  • 1906: Les ensoleillés, dans L'Ouvrier (46e), BmF 1910
  • 1907: Bulles de savon, dans L'Ouvrier
  • 1907: L'irrésistible force, dans Les Veillées (31e), BmF 1908
  • 1907: Au voleur !, dans revue
  • 1908: L'âme de Pilate, dans L'Ouvrier (48e), BmF 1909
  • 1908: Le lustre de cristal, dans revue
  • 1908: Source impure, dans revue, BmF 1910
  • 1909: Sans fer ni poison, ill. Kauffmann, dans Les Veillées (33e), BmF 1910
  • 1909: La pierre philosophale, dans revue, BmF 1910, Familia 1932
  • 1909: Ame dormante, dans revue, BmF 1910 [âme dormante]   
     
  • 1910: L'éparpilleur de braises, dans L'Ouvrier (50e), BmF 1911, Familia 1932
  • 1910: Le signe des pharaons
  • 1911: Les conquêtes d'Hermine, ill. Vogel, éd. Hachette (Paris), coll. Pour la Jeunesse
  • 1911: Cantonnement d'alerte !, dans L'Ouvrier (50e)
  • 1911: Le court-circuit, ill. Kauffmann, dans Les Veillées (34e), BmF 1911
  • 1912: L'île enchantée, dans L'Ouvrier (52e), BmF 1913
  • 1912: Le choc de la vie, éd. Cité du Bon Livre A. Botterau (Paris), coll. Mignon-Roman N° 7   
  • 1916: La maison des chevaliers, dans revue, BmF 1917
  • 1916: La villa du paradis, dans revue, BmF 1917
  • 1917: Terre interdite, dans revue, BmF 1918
  • 1917: La cité de la paix, dans revue, BmF 1918
  • 1918: Les lèvres closes, dans revue, BmF 1919
  • 1918: Princesse de verre, dans Les Veillées (42e), BmF 1920
  • 1919: Celle qui sépare, dans L'Ouvrier (59e), BmF 1920
  • 1919: Le chemin de ronde, dans revue, BmF 1920
       
  • 1920: Le chevalier clairvoyant, dans L'Ouvrier (60e) (Stella 1923)
  • 1920: Pêcheuse de lune, dans Les Veillées (44e), BmF 1921
  • 1920: Le portrait, dans Les Veillées (44e)
  • 1920: Le chemin de ronde, éd. Dupuis (Paris), coll. Azur N° 170
  • 1922: La coupe d'or, ill. Dutriac, dans Les Veillées (45e), BmF 1922
  • 1923: Le silence de Nadia, dans Les Veillées (46e), BmF 1924
  • 1922: L'impossible lien, ill. de la Nézière, éd. Petit Echo de la Mode (Paris), coll. Stella N° 26 
  • 1922: L'algue d'or, éd. Petit Echo de la Mode (Paris), coll. Stella N° 60
  • 1923: La gardienne du seuil, ill. Schmit, éd. Hirt (Reims), coll. Foyer-Romans N° 19
  • 1923: La dame aux oiseaux, dans revue, Familia 1923
  • 1923: Le chevalier clairvoyant, éd. Petit Echo de la Mode (Paris), coll. Stella N° 48
  • 1924: Les ailes ouvertes, dans revue, BmF 1925
  • 1924: La nuit sacrée, éd. Hirt (Reims), coll. Foyer-Revue N° 3
  • 1924: La belle histoire de Maguelonne, éd. Petit Echo de la Mode (Paris), coll.  Stella N° 79
  • 1924: La forêt qui chante, dans revue, BmF 1925
  • 1925: Les yeux éblouis, dans revue, BmF 1926
  • 1925: La villa du paradis, éd. Plon (Paris), coll. La Liseuse N° 54
  • 1926: L'ombre des heures, dans revue, BmF 1926, couronné par l'Académie française
  • 1926: La route verte, éd. Hirt (Reims), coll. Foyer-Revue N° 6
  • 1927: Le vent des cimes, dans Les Veillées (51e), BmF 1928
  • 1927: La maison sur le roc, éd. Petit Echo de la Mode (Paris), coll. Stella N° 170
  • 1927: Justicière, éd. Flammarion (Paris)
  • 1928: Les cloches submergées, éd. Flammarion (Paris)
  • 1929: Les feux sur l'horizon, dans Les Veillées, Familia 1930
  • 1929: Au revoir, soleil !, éd. Flammarion (Paris)
       
  • 1930: La brume sur l'étoile, dans Les Veillées (54e), BmF 1931
  • 1930: La fontaine de l'Oasis, dans revue
  • 1930: L'erreur de Jacqueline, éd. Hirt (Reims), coll. Supra N° 5
  • 1930: Le chemin de ronde, éd. Petit Echo de la Mode (Paris)
  • 1931: Mirage du coeur, dans revue
  • 1932: La page arrachée, ill. Thiriet, dans Les Veillées (55e), BmF 1933
  • 1932: Par le sang et par le feu, dans revue
  • 1933: La page arrachée, éd. Gautier-Languereau, coll. Familia
  • 1933: Reine Mab, éd. Ardant (Limoges)
  • 1933: La voyageuse du désert, dans revue, BmF 1934
  • 1934: Héroïne !, éd. Ardant (Limoges)
  • 1935: Aiguillage doré, dans revue, BmF 1936
  • 1935: Mon ami Chocolat, éd. Ardant (Limoges)
  • 1936: Les yeux de l'amour, éd. Bonne Presse (Paris)
  • 1936: Le maillon perdu, dans revue, BmF 1937
  • 1937: Plus fort que lui, dans revue, Bmf 1938
  • 1939: La réponse du coeur, dans revue, BmF 1940
  • 1939: Les yeux éblouis, dans Les Bonnes Soirées
     
  • 1940: Son vrai visage, éd. Petit Echo de la Mode (Paris), coll. Stella N° 528
  • 1940: La route s'illumine, éd. Flammarion (Paris) 
  • 1944: Les souffles du large, dans revue, BmF 1945
  • 1944: Sous le signe de l'Olivier (publié en 1948)
     

Parutions & rééditions posthumes

  • 1946: La rouille sur le fer, dans revue
  • 1947: Le long du chemin; souvenirs de vacances au Pays Basque, dans revue
  • 1947: Fumées de gloire, dans Les Bonnes Soirées
  • 1948: L'algue d'or, dans Les Bonnes Soirées
  • 1948: Le sceptre d'or, dans Les Bonnes Soirées
  • 1948: Sous le signe de l'Olivier, dans Les Veillées, BmF 1949
     
  • 1950: Mirage du coeur, éd. Dupuis (Paris), Nouvelle coll. Azur N° 25
  • 1950: Son vrai visage, dans Les Bonnes Soirées
  • 1952: Les Ensoleillées, dans Les Bonnes Soirées
  • 1954: La forêt qui chante, éd. Dupuis (Paris), coll. Azur N° 174
  • 1957: Ferme comme roc, éd. Dupuis (Paris), coll. Azur N° 215

CET ARTICLE SERA COMPLÉTÉ ou CORRIGÉ AU FUR ET À MESURE DES RECHERCHES DE NOUVELLESUZETE
Toute reproduction, même partielle, strictement interdite - Copyright © NouvelleSuzette 2006-2013

Création: 02/02/2009
Jeanne de Coulomb, J. de Coulomb, de Coulomb Jeanne, de Coulomb J., Coulon de Lagrandval, Coulon de La Grandval, Coulomb de Lagrandval, Coulomb de La Grandval, Colomb de Lagrandval, Colomb de La Grandval, Coulson de Lagrandval, Coulson de La Grandval. Jeanne de Chateaulin, Jeanne de Châteaulin, J. de Chateaulin, J. de Châteaulin. Ecrivain, écrivain, écrivaine, auteur, auteure. Biographie, bibliographie. Author, writer, novelist, biography, bibliography.