Groc_L_onCatégorie:          Auteur & journaliste
Dates bio:          1882-1956
Activité:             1907-1952~

Léon Joseph Paul Groc est né le 7 avril 1882, fils de François Alcide (1840-?) et de son épouse Joséphine Alexandrine Antoinette (1844-?, née Mongis). Léon a vu le jour à la Cour du Temple, à La Rochelle, où son père était directeur des travaux communaux. Il est le cadet des dix enfants du couple: Théophile (1864), Augustine (1866), Anna (1868), Marie (1871,) Alcide (1873), Marguerite (1875), Louis (1876), Pierre (1877) et Paul (1879). Il s'est éteint le 19 juin 1956, à l'âge de 74 ans, à Nice.

Léon Groc suit le cours du Lycée Louis Le Grand à Paris, puis étudie à la Sorbonne, d'où il sort licencié en 1904. Comme la plupart de ses frères et soeurs, il s'établit et se marie à Paris.

Léon Groc semble faire ses débuts en 1907, dans L'Eclair. Il utilisera également les pseudonyme de Joseph Mongis ou J.P. Mongis, tiré du nom de jeune fille de sa mère, et de Paul Carillon, probablement inspiré du nom de jeune fille phonétisé de sa grand-mère maternelle, Victoire Carion. Léon Groc propose des romans "historico-patriotiques", policiers et d'anticipation, de même que des articles d'actualité.

 

  • A noter la présence d'une nouvelle dans Les Veillées des Chaumières de 1894, La fille du gréviste, signée Théophile Mongis, qui pourrait être l'oeuvre de son frère aîné, sous pseudonyme.

En mai 1908, il épouse une demoiselle Jeanne Renée Lacombe (1888-1915), qui décèdera quelques années plus tard, mais dont il aura deux enfants, Marcelle et Louis. Veuf à l'âge de 33 ans, Léon Groc épouse deux ans plus tard Juliette Florentin, dont il aura une fille. Ils divorceront en 1945. A une date qui reste à déterminer, il prend une troisième épouse, qui écrira à ses côtés sous le nom de Jacqueline Zorn.

 

  • A noter également un certain Léon Florentin qui propose Les Bulgares à Genoux et La garde sur le Rhin dans la collection Patrie (N° 116 & 153), et qui pourrait être un autre pseudonyme de Léon Groc, tiré du nom de jeune fille de sa seconde épouse. A vérifier.
       
  • Dans la troisième série de la collection Patrie, les Deux aventures de Saint-Exupery (1950) sont signées Michel Groc, qui est probablement le fils de Louis Groc, lui-même fils de Léon Groc.

A noter une apparition en 1913 dans Mon Journal, qui n'est pas répertoriée à notre connaissance: Le Gringalet.

gringalet
Le Gringalet (1913)

Dès 1917, Léon Groc est très actif dans la Collection Patrie des éditions Rouff et propose sous son nom ou sous l'un des pseudonymes déjà cités pas moins de 36 titres sur les 154 que compte cette série. Il sera également présent dans la Collection Patrie libérée des années quarante. Il est illustré notamment par Gil Baer et F. Auer.

En 1921, Léon Groc reçoit le Grand Prix du Public, pour son Aventure sentimentale de Maurice Louviers.

Dans les années trente, la famille Groc est établie au Vésinet, au 23 de l'Allée de la Meute. A la même époque, Léon Groc est mandaté par Aristide Quillet, maire de Villiers-Adam pour rédiger un article sur sa commune; Un village renaît paraîtra ainsi vers 1935 à la Librairie Quillet.

Léon Groc était sociétaire de la Société des Gens de Lettres (SGDL) depuis 1924 et membre de son Comité. Il appartenait également à l'Association des Ecrivains combattants, au Syndicat des romanciers français et des nouvellistes français.

Certains titres ont réédités sous un titre différent, mais nous n'en avons pas le détail.
Son nom est parfois orthographié Léon Grog, Léon Gros, Léon Crog ou Léon Croc.

 

 

Sources
- photo de Léon Groc provenant du site sur Aristide Quillet, avec nos remerciements
- archives départementales 17
- collection personnelle
- autres sur demande

Toute reproduction, même partielle, strictement interdite - Copyright © NouvelleSuzette 2006-2013

Bibliographie (liste non-exhaustive)
   
Les années en italique sont estimées

Presse & revues

  • 1907: L'Eclair
  • 1913: Mon Journal
  • 1913-1916: Excelsior   
  • 1913-1917: Je sais Tout
  • 1927-1942: Le Petit Parisien   
  • 1934: Eve 
  • 1947: L'Intransigeant
  • 1948: Paris Dimanche   
  • 1953: Le Hérisson   

Collections

  • 1917-1920: Collection Patrie, éd. Rouff
       
  • 1920: Les Lectures favorites, éd. Rouff
  • 1923: Les Romans choisis, éd. Ferenczi
  • 1923: Les Romans d'aventures, éd. Ferenczi
  • 1924: Collection Progrès, éd. Rouff
       
  • 1940-1941: "Le Lynx", éd. Tallandier
  • 1940-1949: Collection Patrie libérée, éd. Rouff
  • 1948: La Cagoule, éd. La Bruyère
       
  • 1950: Les Horizons fantastiques, éd. Le Sillage

Bibliographie générale

  • 1913: Le gringalet, dans Mon Journal
  • 1913: Ville hantée, éd. Albert Méricant
  • 1917: La reprise du Fort de Douaumont, ill. Gil Baer, coll. Patrie N° 2
  • 1917: Perdus dans le "Labyrinthe", ill. Gill Baer, coll. Patrie N° 6
  • 1917: La prise de Tahure, ill. Gil Baer, coll. Patrie N° 9
  • 1917: Les vitriers à Bezonvaux, coll. Patrie N° 14
  • 1917: La guerre en masques, ill. Gil Baer, coll Patrie N° 21
  • 1917: Les diables bleus au "Vieil-Armand", Joseph Mongis, coll. Patrie N° 25
  • 1917: Au Mort-Homme sous la mitraille, coll. Patrie N° 33
  • 1917: Les grenadiers de la République, Paul Carillon, coll. Patrie N° 38
  • 1917: Les héros de Notre-Dame-de-Lorette, coll. Patrie N° 41
  • 1917: La prise de Craonne, Joseph Mongis, coll. Patrie N° 46
  • 1917: L'étrange alibi, dans Je sais Tout
  • 1918: La caverne du dragon, coll. Patrie N° 51
  • 1918: Le chemin des Dames, Paul Carillon, ill. Gil Baer, coll. Patrie N° 57
  • 1918: La victoire de la Malmaison, Paul Carillon, ill. Gil Baer, coll. Patrie N° 61
  • 1918: La cote 304 reconquise, coll. Patrie N° 65
  • 1918: Souvenirs d'un vaguemestre, coll. Patrie N°68
  • 1918: Les Français en Italie: A l'assaut du Mont Tomba, Paul Carillon, ill. Gil Baer, coll. Patrie N° 74
  • 1918: Les victoires du grand et du petit Morin, coll. Patrie N° 79
  • 1918: La tranchée de Calonne, ill. Jabier, coll. Patrie N° 84
  • 1918: Le four de Paris, coll. Patrie N° 88
  • 1918: Les brancardiers du Bois Le Prêtre, ill. Gil Baer, coll. Patrie N° 94
  • 1918: La victoire de la Piave, coll. Patrie N° 97
  • 1918: Ceux de Vauquois, Joseph Mongis, ill. Gil Baer, coll. Patrie N° 99
  • 1919: Au Mont Kemmel: La colline héroïque, coll. Patrie N° 102
  • 1919: La division des loups, coll. Patrie N° 107
  • 1919: D'Arras à Noyon: Le coup de balai, Paul Carillon, ill. Gil Baer, coll. Patrie N° 110
  • 1919: La main de Massiges, coll. Patrie N° 112
  • 1919: Les Belges à la conquête de leur patrie, coll. Patrie N° 115
  • 1919: L'offensive franco-américaine, Paul Carillon, coll. Patrie N° 126
  • 1919: Le 18 juillet 1918, Joseph Mongis, coll. Patrie N° 130
  • 1919: La fin de l'Autriche-Hongrie, Paul Carillon, coll. Patrie N° 133
  • 1919: Le maréchal Joffre, ill. Gil Baer, coll. Patrie N° 136
  • 1919: La revanche de Sedan, Paul Carillon, ill. Gil Baer, coll. Patrie N° 139
  • 1919: Quatre ans sous la botte allemande, Joseph Mongis, ill. F. Auer, coll. Patrie N° 148
  • 1919: La reprise de Tergnier, Paul Carillon, coll. Patrie N° 149
  •  
  • 1920: Monique, coll. Lectures favorites N° 6
  • 1920: Vive la France !, Joseph Mongis, coll. Patrie N° 152
  • 1920: La voie triomphale, coll. Patrie N° 154
  • 1921: L'aventure sentimentale de Maurice Louviers, éd. Rouff
  • 1923: La maison des morts étranges, ill. Armengol, coll. Romans choisis
  • 1923: On a volé la tour Eiffel, coll. Romans d'aventures
  • 1924: Ma mission dans la Ruhr, Paul Carillon, coll. Progrès N° 6
     
  • 1933: La filleule de Marie-Antoinette, Groc & Lobstein, éd. Baudinière
  • 1933: Le petit roi d'Angkor, éd. Baudinière
  • 1933: Le maître de l'étoile, éd. Baudinière
  • 1934: Une étrange disparition, dans Eve
  • 1934: Le mystère du studio 34 (sic), dans Eve
  • 1935: Un village renaît, éd. Lib. A. Quillet
  • 1935: L'Ile-de-France par le texte et par l'image, Groc & Aristide Quillet, éd. Lib. A. Quillet
  • 1938: Monsieur Fading, éd. Albin Michel
  • 1939: Les étrangers chez nous, dans le Petit Parisien
     
  • 1940: Alerte à la D.C.A., coll. Patrie libérée
  • 1940: Le mystère du studio 39, coll. "Le Lynx" N° 16
  • 1941: La villa du cauchemar, coll. "Le Lynx" N° 21
  • 1941: L'assassinée au téléphone, coll. "Le Lynx" N° 25
  • 1941: La place maudite, coll. "Le Lynx" N° 29
  • 1942: Le commissaire aux Halles pincé sur le fait, dans le Petit Parisien
  • 1943: Le trésor des Templiers, éd. Rouff
  • 1944: La planète de cristal, éd. Janicot
  • 1945: Oradour, ill. F. Auer, coll. Patrie libérée N° 9
  • 1945: Stalingrad, ill. F. Auer, coll. Patrie libérée N° 11
  • 1945: La victoire d'Alsace, coll. Patrie libérér N° spécial
  • 1946: La prise de Berlin, coll. Patrie libérée N° 22
  • 1946: La bataille des sables (El-Alamein), coll. Patrie libérée N° 25
  • 1946: La percée du mur de l'Atlantique, coll. Patrie libérée N° 39
  • 1946: La 2ème D.B. fonce sur Paris, coll. Patrie libérée N° 41
  • 1946: Afrika-Korps en déroute (Tunisie 1942-1943), J.P. Mongis, coll. Patrie libérée N° 43
  • 1946: Leningrad assiégée, coll. Patrie libérée N° 49
  • 1947: Les paysans affament les villes, dans l'Intransigeant
  • 1947: Le dernier sursaut nazi, J.P. Mongis, coll. Patrie libérée N° 50
  • 1948: L'homme qui fait chanter les astres, coll. La Cagoule N° 42
  • 1948: Le bourreau fantôme, suivi de L'étrange alibi, coll. La Cagoule n° 50
  • 1949: L'émetteur inconnu, Léon Groc & Jacqueline Zorn, ill. M. Toussaint, éd. Tallandier
  • 1949: Le général Leclerc, coll. Patrie libérée N° 56
     
  • 1950: L'univers vagabond, Léon Groc & Jacqueline Zorn, coll. Les Horizons fantastiques N° 2
  • 1951: La grille qui tue, éd. Tallandier
  • 1952: La cité des Ténèbres, éd. Tallandier

CET ARTICLE SERA COMPLÉTÉ ou CORRIGÉ AU FUR ET À MESURE DES RECHERCHES DE NOUVELLESUZETTE
Toute reproduction, même partielle, strictement interdite - Copyright © NouvelleSuzette 2006-2013

Création: 16 novembre 2010
Léon Groc, L. Groc, Groc Léon, Groc L. Auteur, écrivain, journaliste. Biographie, bibliographie. Author, writer. Biography, bibliographa