PhoyeuCatégorie:         Auteur
Dates bio:         1885-1952
Activité:            (1902 & 1914) 1917-1951

Le vrai nom de Jacques Grandchamp est connu depuis 1928 au moins. L'abbé Bethleem mentionne Mlle Charlotte Phoyeux (sic) dans la Revue des lectures. L'orthographe correcte, Phoyeu, est donnée quelques années plus tard par diverses sources.

* * *

Marguerite Marie Josèphe Anne Charlotte Phoyeu est née le 2 juin 1885, fille de Eugène Phoyeu et de son épouse Anne Augustine Marie (1852-1922, née Jouannet). Charlotte a vu le jour Rue de la Poultière à Vitré (Ille-et-Vilaine), où son père était lieutenant au 70e de Ligne. Elle est la troisième des enfants du couple: Eugénie Marie Josèphe Anne (1879) et Eugène Marie Joseph Anne (1882). Elle s'est éteinte le 21 février 1956, à l'âge de 71 ans, à Paramé (Ille-et-Vilaine).

  • Eugène Phoyeu (1852-1903)
    Père de Charlotte
    Eugène Phoyeu est né le 22 mars 1852 à Paris. Il s'est éteint en 1903, à l'âge de 51 ans, à Lérouville (Meuse) auprès de sa fille aînée.
    Militaire, Eugène Phoyeu a mené une carrière qu'il est difficile de retracer avec précision, mais qu'il est néanmoins possible de jalonner: en 1879 sous-lieutenant au 47e régiment de Ligne à Paris, vers 1882 lieutenant au 70e de Ligne, vers 1895 à Brest, en 1899 chef de bataillon au 154e d'infanterie à Lérouville, vers 1902 à Paris.
    Sa fille aînée, Eugénie, épousera un militaire, Albert Emile Nicq né à Paris en 1871, mais dont le père, Guillaume Léon Nicq (1839-1893) était originaire de Lérouville.
    Chevalier de la Légion d'honneur

Charlotte rédige ses premières nouvelles dès l'âge de 8 ans. Puis, élève du cours Dajot de Brest, elle continue à écrire. A 12 ans, elle termine son premier roman, Une garnison où l'on s'ennuie, qui réunit les lettres d'un sous-lieutenant imaginaire et qui fait probablement référence aux années "ennuyeuses" passées à Lérouville; ce texte restera son petit secret d'adolescente. De ville de garnison en ville de garnison, Charlotte se retrouve à Paris à l'âge de 17 ans. Elle participe à un concours littéraire organisé par la Revue du Bien et gagne un prix. La nouvelle primée paraîtra dans L'Armée et la nation.

Dès le début de la Grande Guerre, Charlotte est mobilisée comme infirmière-major et passe quatre années dans divers centres de soins. Son frère Eugène est tué dans les premières semaines du conflit.

  • Eugène Phoyeu (1882-1914)
    Frère de Charlotte

    Eugène Marie Joseph Anne Phoyeu est né le 1er février 1882, fils de Eugène Phoyeu et de son épouse. En juillet 1911, il épouse à Neuilly-sur-Seine Mlle Eugénie Jeanne Julie Louise Lanes, qu'il laissera malheureusement veuve trois ans plus tard. Il est tué au champ d'honneur le 27 août 1914, à Sailly-Sailisel, à l'âge de 32 ans.
    Chevalier de la Légion d'honneur.

Les années de guerre n'empêchent pas Charlotte de continuer à écrire: "des contes, des croquis de campagnes, des nouvelles, des études sur les blessés russes et la propagande maximaliste en France" sont publiés dans diverses revues. En 1917, elle est acceptée chez Calmann-Lévy et publie Pardonner, sous le pseudonyme de Jacques Grandchamp.

D'après le Dictionnaire des romanciers de Bretagne (1), elle publie en 1917 le roman Mémoires de Pompon, chien de guerre dans La Semaine de Suzette. Le roman en question, illustré par Raymond de la Nézière, est en fait signé Charlie. Publiées en cinq épisodes à l'été 1916, les Mémoires de Pompon sont dédiées à "Monsieur le commandant Férey, ..e bataillon de chasseurs"; signé: "X, en Argonne", et racontes les aventures de Pompon "fox-terrier, ex-chien du ..e bataillon de chasseurs pied". Charlie serait ainsi un pseudonyme supplémentaire de Charlotte Phoyeu. Un Charlie signe également une nouvelle dans les Vacances de Suzette de 1914.

Pompon_chien
Mémoires de Pompon, chien de guerre (1916)

  • Pseudonymes
    Le Dictionnaire des auteurs de jeunesse de Bretagne (2) mentionne six pseudonymes: Mie Jacqueline, Marguerite des Murons, Joséphine, Véga, Rose-France et Jacotte.
    Aucun de ces pseudonymes n'est présent dans la Semaine de Suzette. Ils sont également absents de Lisette pour la période 1921-1940, et des exemplaires de L'Ouvrier et des Veillées des Chaumières que nous possédons. Il existe cependant une Mie Jacotte, brièvement présente dans Lisette en 1940. Ces pseudonymes était probablement utilisés pour signer des nouvelles ou des rubriques dans des revues, notamment Le Noël, Le Petit Echo de la Mode, La Mode française et/ou Mon Ouvrage.

Discrète chez Gautier-Languereau, Charlotte Phoyeu est beaucoup plus présente au Petit Echo de la Mode; elle sortira treize romans dans la Collection Stella. Dans les années cinquante, plusieurs titres seront réédités dans les Bonnes Soirées.

En 1927 sort dans L'Almanach de Lisette la nouvelle Une lettre d'Alsace, qui est un joli témoignage de la "petite Histoire" pour illustrer un épisode de l'Histoire de France:

  • "Lembach, 12 décembre 1914,
    Mon cher petit papa,
    Je pense toujours beaucoup à toi, je suis sûre que tu as bien froid et que, peut-être, tu t'ennuies de ta petite fille [...] Regarde le timbre de ma lettre: tu verras "Poste française" ! Oui, mon petit père chéri, nous sommes redevenues Françaises, c'est-à-dire pas nous, puisque nous l'étions déjà, mais notre Alsace, notre cher pays.
    "

Ecrivain, Charlotte Phoyeu considère néanmoins "la littérature comme un délassement." Dévouée, elle consacre toute sa vie  à des oeuvres de protection médicale et sociale de l'Enfance, qu'elle dirige. Dans son cursus d'infirmière pendant la guerre et son dévouement auprès de la Croix-Rouge, Charlotte Phoyeu suit une voie très similaire à celle d'un autre auteur, Thérèse de Marnyhac, connue sous le pseudonyme de T. Trilby (cliquer sur le lien).

Mlle Charlotte Phoyeu était sociétaire de la Société des Gens de Lettres (SGDL) depuis 1927.

Sources
(1) Dictionnaire des romanciers de Bretagne, B. & J. Le Nail, éd. Keltai Graphic (2000)
(2) Dictionnaire des auteurs de jeunesse de Bretagne, B. & J. Le Nail, éd. Keltia Graphic (2001)
- Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

- collection personnelle
- autres sur demande

Toute reproduction, même partielle, strictement interdite - Copyright © NouvelleSuzette 2006-2013

Bibliographie (liste non-exhaustive)

Les années en italique sont estimées

Presse & revues

  • 1902: Nouvelle (titre inconnu), dans L'Armée et la nation   
     
  • 1914: Les Vacances de Suzette, Charlie, éd. Henri Gautier
  • 1916: La Semaine de Suzette, Charlie, éd.Henri Gautier
     
  • 1919: Les Veillées des Chaumières, éd. Henri Gautier 
  • 1927: Almanach de Lisette, éd. Petit Echo de la Mode
  • 1930-1934: Le Petit Echo de la Mode, éd. Petit Echo de la Mode / Montsouris
  • 1934: Le Noël, éd. Bonne Presse
  • 1947-1951: Les Bonnes Soirées
     
  • La Mode française  
  • Mon Ouvrage   

Collections

  • 1924-1951: Collection Stella, éd. Petit Echo de la Mode
  • 1926-1927: Foyer-Romans, éd. Hirt 
  • 1932-1935: Romans bleus, éd. Tallandier
  • 1933-1938: Coeur et vie, éd. Mariage et famille
  • 1933: Les Drames du coeur, éd. Librairie contemporaine

Bibliographie générale

  • 1914: Histoire d'une petite fille, d'un pot de confitures et d'une souris, Charlie (?), ill. de la Nézière, dans les Vacances
  • 1917: Mémoires de Pompon, chien de guerre, Charlie, ill. R. de la Nézière, dans La Semaine
     
  • 1917: Pardonner, éd. Calmann-Lévy
  • 1919: L'appel des morts, dans les Veillées
  • 1919: On dansait; contre d'après-guerre, dans les Veillées

lettre_d_alsace
Une lettre d'Alsace (1927)

  • 1920: On ferme, dans les Veillées
  • 1921: Celui qu'on attendait plus, dans les Veillées
  • 1922: Pardonner, coll. Stella N° 47
  • 1922: Le coeur n'oublie pas, coll. Stella N° 58
  • 1923: De l'amour et de la pitié, coll. Stella N° 78
  • 1924: Les trônes s'écroulent, coll. Stella N° 110
  • 1927: Russe et Française, coll. Stella N° 166
  • 1927: Maldonne, coll. Stella N° 176
  • 1928: Le suprême amour, coll. Stella N° 192
  • 1926: Le roman de Mayotte, coll. Foyer-Romans N° 62
  • 1927: Le pays des ancêtres, coll. Foyer-Romans N° 90
  • 1927: Une lettre d'Alsace, ill. P. Dmitrow, dans Almanach de Lisette
  • 1929: S'aimer encore, coll. Stella N° 232
     
  • 1930: Flamboyante, dans le Petit Echo
  • 1931: Mariage d'argent, dans le Petit Echo
  • 1931: La malle des îles, coll. Stella N° 267
  • 1932: Fidélité, coll. Romans bleus
  • 1933: Le suprême amour, coll. Romans bleus
  • 1933: Les égarés, coll. Coeur et Vie
  • 1933: Les délaissées, coll. Drames du coeur
  • 1934: La maison de Joëlle, coll. Stella N° 348
  • 1934: Laurent Darbay, homme politique, dans le Petit Echo
  • 1935: Mariage d'argent, coll. Romans bleus
  • 1938: Ariane ou l'inutile beauté, coll. Coeur et Vie
  • 1938: Escarmouches, coll. Coeur et Vie
  • 1939: La dramatique idylle, coll. Stella N° 469
     
  • 1948: Une femme et son secret, coll. Stella N° 540
     
  • 1951: L'étoile qui s'éteint, coll. Stella N° 573

CET ARTICLE SERA COMPLÉTÉ ou CORRIGÉ AU FUR ET À MESURE DES RECHERCHES DE NOUVELLESUZETTE
Toute reproduction, même partielle, strictement interdite - Copyright © NouvelleSuzette 2006-2013

Création: 9 janvier 2011
Jacques Grandchamp, J. Grandchamp, Grandchamp Jacques, Grandchamp J. Charlotte Phoyeux, Charlotte Phoyen, Eugénie Phoyeu, Grandchamps, Grandschamps, Anne Augustine Marie Jouannet. Auteur, auteure, écrivain, écrivaine, romancier, romancière. Biographie, bibliographie. Author, writer, novelist. Biography, bibliography.