dimanche 22 avril 2007

Les choux à la crème

Comme il y a un grand dîner ce soir, la maman de Nicole est allée commander au pâtissier de beaux choux à la crème fouettée que le patronnet va porter au château. Mélanie, la cuisinière, pose soigneusement les gâteaux sur un plat; puis, songeant à la gourmandise de Nicole, elle décide de les mettre à l'abri. Le mieux ... se dit-elle, est de les cacher dans le panier à pain; là, Nicole ne songera certainement pas à chercher s'il y a une friandise. Mais, derrière le grand rideau, Nicole a tout vu. Dès que Mélanie a tourné... [Lire la suite]
Posté par NouvelleSuzette à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 1 avril 2007

Le billet insolite

Sous les arcades qui, à Libourne, donnent à la place de la Mairie un si joli aspect médiéval Mme veuve Migand possédait un coquet magasin de fruits et de primeurs. Les choux-fleurs y étalaient, de la plus appétissante façon leur vaste gilet blanc, auprès des radis roses comme de petits visages cravatés de vert. Et. parce que la marchande était aimable et la marchandise de choix, la maison se voyait chaque jour visitée par une nombreuse clientèle. Jeune encore, Mme Migand souffrait de crises du foie, espacées mais ... [Lire la suite]
Posté par NouvelleSuzette à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 29 mars 2007

Le brin de buis de la petite Cécile

Ce matin, la petite Cécile a revêtu ses pauvres habits de tous les jours, soigneusement lavés et raccommodés. C'est que sa maman n'est pas riche, et la petite Cécile n'a pas, comme ses compagnes de l'école, une belle robe pour le dimanche. Et ce dimanche-ci est celui des Rameaux. Les petits enfants de l'école s'en viennent tous à la messe avec une belle branche de buis qui va être bénite durant l'office. Seule, la petite Cécile n'a point de rameau, car elle n'a pas de sous pour en acheter. Personne ne lui en offre et... [Lire la suite]
Posté par NouvelleSuzette à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 15 mars 2007

La poupée royale

Catherine, Catherine, viens vite !  voilà Douga ! Et Françoise, se penchant à la fenêtre, ouvrait des yeux immenses pour regarder dans la rue et voir passer la petite reine Douga, suivie de son cortège. Depuis huit jours, la ville était en fête. Douga, suivie de ses chambellans, de ses demoiselles d'honneur, de sa gouvernante, de ses pages, de toute sa cour, avait quitté son royaume et traversé la mer pour venir dans la grande ville où elle était attendue. On avait pavoisé les maisons, illuminé les carrefours;... [Lire la suite]
Posté par NouvelleSuzette à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 14 mars 2007

L'étrange histoire de Nine

Un bel avion vole dans un ciel clair. Il est trois heures de l'après-midi. On est au mois de décembre, mais il ne fait pas très froid. Une petite fille de deux ans est assise aux côtés de sa mère, dans l'avion, et elle est tout heureuse de se voir si haut. Elle perce les nuages et on lui a dit qu'elle allait tout près du soleil, ce qui l'amuse beaucoup. Elle a eu un peu peur pour commencer; mais, maintenant, elle est complètement rassurée. Les deux passagères se rendent en Angleterre où elles vont rejoindre le père... [Lire la suite]
Posté par NouvelleSuzette à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 4 mars 2007

L'avion en feu

C'est une vraie joie pour Raoul d'habiter près du Bourget pendant son congé. Il délaisse tennis et foot-ball et passe le plus clair de son temps au champ d'aviation. Son ami, Jean Tissot, doit voler ce matin. Il assiste à son départ. Sans savoir pourquoi, Raoul est nerveux et, quand l'avion décolle, il voudrait pouvoir le retenir. L'oiseau s'élance en plein ciel, sous un soleil ardent. Si tout s'est bien passé, il sera de retour dans deux heures. Cinq appareils sont déjà rentrés, aux acclamations des curieux. Le... [Lire la suite]
Posté par NouvelleSuzette à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 3 mars 2007

Le calife et la mendiante

Abderman, le calife, était attendu. Entouré d'un brillant cortège de seigneurs et de guerriers, il revenait d'une glorieuse expédition. La foule, avide de l'acclamer, courait au-devant de lui. Marita, orpheline abandonnée, voulait, elle aussi, voir le triomphateur. Personne, en ce jour de fête, ne songeait à lui faire la charité dont elle vivait. Insensible à la faim, la fillette courait au-devant du cortège. Mêlée à la foule, elle se trouve bousculée et rudoyée maintes fois par les uns et par les autres. Lorsque... [Lire la suite]
Posté par NouvelleSuzette à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 22 février 2007

Une ruse mal à propos

Solange et ses deux soeurs se voient obligées de vaquer aux soins du ménage, la bonne étant en congé. Mais Solange répugne à ces travaux et fait tout pour les éviter. Un certain jour où elle a dû manier balai et plumeau durant une partie de la matinée, elle s'est réfugiée au grenier, dès la fin du déjeuner. "Là, au moins, se dit la fillette en prenant un livre, je serai bien tranquille". Soudain, elle s'entend appeler par sa soeur Jeanne. "Solange ! Où es-tu ? Viens vite". "Elle m'appelle pour... [Lire la suite]
Posté par NouvelleSuzette à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 21 février 2007

Friquette et Floquette

Le soleil riait gaîment, ce matin-là, et tout dans la vieille ferme avait l'air de rire avec lui. La mère Lise trottinait de-ci, de-là, donnait du grain aux poules, caressait le bon Turc, ce gros chien qui garde la ferme et ne dort jamais que d'un oeil, et jetait à tout son regard de maîtresse de maison active et soucieuse du bien de son entourage. Deux jeunes poules, après avoir mangé des graines, s'en allèrent à petits pas côte à côte et, tout en grattant la terre pour y chercher des vers, elles parlèrent de leurs projets... [Lire la suite]
Posté par NouvelleSuzette à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 18 février 2007

Les loups prisonniers

Le train s'arrête en pleine nuit, dans les Balkans ! La lune brille; il fait froid, et l'on aperçoit des ombres qui rampent. Elles se groupent autour du train que bloque la neige; leur nombre devient inquiétant. - Les loups ! dit quelqu'un. Dans ce paysage de cauchemar, ces deux mots résonnent lugubrement: "Les loups !" Combien sont-ils, ces loups ! Vingt-cinq ou trente peut-être ? La faim les torture, et l'on n'a pas d'armes pour les chasser. Que faire en pleine campagne ? ... Ces bêtes, que la disette rend ... [Lire la suite]
Posté par NouvelleSuzette à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]